Accueil > Actualités > La philanthropie des femmes, un phénomène invisibilisé

La philanthropie des femmes, un phénomène invisibilisé

mercredi 2 juin 2021

En décembre 2020, peu avant les vacances de fin d’année, de nombreux articles de presse sont parus sur MacKenzie Scott, ex-femme de Jeff Bezos, évoquant la grande générosité dont elle a fait preuve cette année – le New York Times parle de plus de 6 milliards de dollars de dons.

Pourtant, comme le soulignait sur Twitter Rob Reich, professeur de science politique à l’Université de Stanford et spécialiste de la philanthropie, alors que les dons de Mackenzie Scott ont été cette année quinze fois plus importants que ceux des plus grandes fondations américaines (par exemple la Fondation Ford a distribué 350 millions de dollars en 2020), nous savons peu de choses sur sa philanthropie.

La philanthropie des femmes, qui a toujours été très importante, est longtemps restée invisible. De multiples raisons peuvent expliquer ce paradoxe.


Voir en ligne : The Conservation du 22/03/2021 par Anne Monier

Publiez votre article

Vous pouvez publier un article, une étude ou un évènement sur notre site web.

""